A+ A A-
Lettre ouverte à Charles Enderlin

Lettre ouverte à Charles Enderlin

  • Catégorie parente: Blog
  • Catégorie : Samuel NILI
  • Écrit par Administrateur
  • Affichages : 768
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Monsieur,

Vous êtes, à ma connaissance, citoyen de l'Etat d'Israël et de plus, vous avez servi au sein de Tsahal, son armée.

J'ai quelques raisons de connaitre les règles d'éthique qui sont imposées aux gens qui font partie de cette armée et plus particulièrement à ses combattants.

Si je ne devais présenter qu'un seul argument pour dire que la mort du jeune Mohamed Al Dura n'est pas l'oeuvre de soldats de Tsahal, la règle que je rappelle maintenant devrait suffire : je ne connais pas d'incident où des soldats israéliens aient volontairement tué un enfant cherchant une protection dans les bras de son père.

Vous qui avez servi dans les rangs de Tsahal, vous ne pouvez ignorer qu'il est interdit à un soldat de tirer "en rafale" avec un fusil M16, arme qui équipe Tsahal, sauf cas exceptionnel. Vous ne pouvez non plus ignorer, qu'à 80 mètres, à moins d'être particulièrement maladroit, il ne faut pas plus d'une balle pour atteindre une cible immobile de la taille d'un enfant de 11 ans. Or d'après votre reportage, Mohamed Al Dura a été tué "d'une rafale", ce qui, dans les circonstances que vous décrivez, est invraisemblable. Il ne viendrait, en effet, à l'idée d'aucun tireur aguerri de tirer autrement qu'au coup par coup s'il souhaite toucher assurément une cible immobile située à une aussi faible distance.

Tout cela, vous ne pouvez l'ignorer, pas plus que le problème de la "Cisjordanie" que vous évoquez, qui se nomme ainsi à la suite de l'annexion par le roi Hussein d'une partie de la Palestine mandataire. Suite à la guerre des Six Jours, le roi Hussein perdait sa "souveraineté" sur ce territoire et en 1989, il abandonnait toutes prétentions sur ce qui fut pendant un moment la "Cisjordanie". Cette région n'avait donc plus de raison de garder ce nom.

Judée-Samarie ? Les anglo-saxons utilisent de façon plus neutre le terme de "West Bank", "rive occidentale", qui me parait plus approprié. Le même problème se pose pour l'esplanade du Temple, que les Occidentaux appelle "l'esplanade des Mosquées", les Israéliens emploient l'expression "Har Habaït", qui se traduit par "le Mont de la Maison".

Pourquoi trouve-t-on sous votre plume "l'esplanade des Saintes Mosquées" (Un enfant est mort, m11, l. 2-3) ?

Dans votre lettre ouverte, vous écrivez : "vous [Philippe Karsenty] ne vous rappelez pas qu'après le jugement en cassation annulant votre relaxe, vous êtes sous le coup d'une condamnation pour diffamation".

Il s'agit là d'une affirmation comparable à celles que l'on retrouve dans votre livre ou dans vos nombreuses déclarations, c'est à dire, ne correspondant pas à la réalité.

J'ai fait de ces entorses à la vérité un petit livre que j'ai appelé "L'affaire Al Dura ou Du bon usage de l'indignation", que vos admirateurs consulteront avec profit.

 

  1. Notre Top 10
next
prev

Catalogue

Blog

Publiez votre livre

On en parle...

Se connecter ou Ouvrir un compte