Eden & Ilan CHOURAKI Eden & Ilan CHOURAKI

Eden & Ilan CHOURAKI Spécial

Naître bicéphale ou n’être pas…

Eden CHOURAKIÉden et moi à nous deux, sommes un.

Nous sommes cousins germains d’obédience algéro-tunisienne, nous sommes mariés, nous sommes parents, nous sommes grands parents… Nous sommes un. Le compte est bon. Les chiffres ont été manipulés dans tous les sens. Nous nous sommes additionnés, multipliés et parfois même soustraits. Nous avons calculé le total de nos densités. Nous avons commencé une fois par elle, une fois par moi. Le résultat est toujours le même : un. Elle est ma « contrajointe » et moi, son « contrajoint ». Nous sommes un écrivain bicéphale.

De plus, nous sommes des gens de couleurs. Elle est peintre. Je suis designer graphiste multimédia.

On pourrait nous appeler « nègres », mais ce terme peut passer pour être un peu familier, on lui aura donc préféré celui de « gens de couleurs ». Ils sont nombreux à Jérusalem ceux qui nous appellent « les scribes ».

Éden, outre sa peinture, a toujours été auteur-parolière. Elle apporte l’étendue et la poésie de ses convictions littéraires. Quant à moi qui pendant 40 ans ai été auteur, compositeur, interprète, je me mets en empathie. J’entends. J’écoute.

Ilan CHOURAKINous sommes heureux de mettre nos 105 années d’expérience au service des Rabbanim, des sociétés et des particuliers qui n'ont pas oublié le goût du vin et le goût de l'encre, et qui aimeraient transmettre dans la langue de Lévinas, quelques enseignements ou quelques souvenirs qui leur sont chers.

Ceux qui viennent nous voir repartent avec leur document ou leur livre imprimé. Ils émigrent avec la sensation d’une liberté intérieure. C’est pour cela que nous nous sommes permis de nous auto définir par un mot de notre cru : Liberthérapeutes.

Le liber est la partie intérieure et vivante de l’écorce des arbres par laquelle transite la sève. Il aura été le support végétal sur lequel les premières générations auront consigné leurs documents, leurs ordonnancements, leurs lois, leurs pensées, leurs arguments.

Liberthérapeutes aussi, parce que l’écriture est une libération. Les réflexions personnelles et les vies que l’on nous raconte sont à chaque fois une nouvelle aventure. Imprimées sur du papier, elles deviennent par enchantement des réconciliations avec soi et permettent d’aller de l’avant.

De Liber à Livre il n’y a qu’un pas. De Livre à Libre il n’y en a même pas.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut
  1. Documents VIDEO
  2. Lire un Extrait du Livre
  3. On en parle...

Cliquez pour lire des extraits de ce livre !

Ce livre est présenté sous forme d'essai. Il est donc une réflexion personnelle, et par conséquent subjective, développée sur l'enseignement de nos rabbanim à travers leurs cours sur internet, leurs livres et leurs conférences. En tant qu'Essayistes, nous sommes restés fidèles à la forme polémique et partisane de ce genre littéraire. L'ouvrage se présente en huit parties et se décompose en 103 chapitres assez courts pour en faciliter la lecture. Vous trouverez en fin d'ouvrage une neuvième partie constituée de la traduction de Béréchit selon RACHI.

  1. Notre Top 10
next
prev

Catalogue

Blog

Publiez votre livre

On en parle...

Se connecter ou Ouvrir un compte